«

»

Fév 25

Kadhafi, le comble du mensonge !

Mao Tsé Toung

Mao Tsé Toung

Kadhafi, en difficulté a déclaré que les problèmes en Libye sont dues aux manipulations de Ben Laden. Sornettes, sornettes ! Il a aussi dit que son seul pouvoir n’est que moral ! Ceci nous rappelle ce que nous avons entendu, probablement sans y faire trop attention, depuis longtemps déjà, et de façon fréquente.

C’est vrai, le Libye, c’est pas la France et ce qui s’y passe, c’est plutôt loin de nos multiples et graves préoccupations quotidiennes. Oui, sûrement comme beaucoup de personnes dans le monde, comme beaucoup de citoyens lambda, nous ne nous intéressons que peu aux problèmes politiques intérieures à d’autres pays. Par contre, si ces problèmes politiques viennent chez nous, ou s’en prennent à nos ressortissants expatriés sur place, alors là çà commence à nous toucher un peu.

Alors, je vous invite un peu à voyager en Libye. Juste pour notre culture. Car un politicien de chez nous pourrait être tenté d’utiliser les mêmes méthodes si l’on n’y prend pas garde. Peut-être même que nos chers gouvernants actuels sont un peu des fieffés menteurs, démagogues comme Kadhafi mais nous ne nous en rendons plus compte, tellement nous sommes bercés dedans.

Alors donc Kadhafi nous dit que c’est Ben Laden le coupable. Je me souviens il y a quelques jours, il avait dit quelque chose du genre, mais que font les Etas Unis en Afghanistan, en Somalie et d’autres pays comme çà ? Il a raison, les États Unis et leurs alliés ne sont pas plus propres que la Libye. Donc n’ont pas de leçons de gouvernance à lui donner.

Mais après avoir cherché un bouc émissaire dans les États Unis et leurs alliés occidentaux, voilà qu’il change son fusil d’épaule. Il accuse Ben Laden, l’ennemi juré des États Unis et des autres pays occidentaux. Bien sûr, nous savons tous que c’est pas la faute à Ben Laden si le peuple Libyen se révolte contre ce « guide suprême de la révolution ». C’est l’un des derniers soubresauts du « guide » de la « révolution ». C’est une tentative désespérée de se confondre dans la masse des occidentaux, de la communauté internationale en se déclarant victime du terroriste en chef Ben Laden. Bien entendu, c’est un mensonge gros comme une montagne. Qui y croirait maintenant ? Plus personne, maintenant il est découvert.

Ayatollah Khomeni

Ayatollah Khomeni

Deuxième chose, en tant que « guide », donc gourou, il dit que son pouvoir n’est pas un pouvoir mais seulement une autorité, une influence. Comme moi, vous n’en croirez aucun mot ! Mais nous avons laissé pisser çà longtemps, et peut-être le peuple Libyen en interne, à force a aussi cru inconsciemment à çà. Sauf que Kadhafi a quand même envoyé des forces de répression, et que soyons raisonnable, personne ne peut tenir au pouvoir pendant des décennies sans un minimum de recours à la force ! Conclusion, ce n’est pas un « guide », un sage, un vieux sage, même s’il est habillé de ses draps marrons, porte son visage de philosophe sans aucune force physique, c’était d’abord un colonel, donc un militaire.

Enfin, ce « guide suprême de la révolution » a fait long feu. Vous souvenez vous de l’origine de ces mots ? « guide » fait référence à deux personnages illustres, célèbres. Le premier, Mao Tsé Toung, le grand timonier. Le deuxième, l’Ayatollah Khomeni, qui est un guide, un chef religieux. Mais malgré l’importance de ces personnes là, c’est quand même bien du passé. Ensuite, la révolution. Bien entendu, ceci fait référence à ces mythes révolutionnaires dans le tiers monde des années 70. En ce temps là, les changements de régimes étaient pour beaucoup d’inspiration soviétique, ou communistes. Oui, n’oublions pas que les Soviets étaient des Révolutionnaires Bolcheviques. Donc, voilà, nous retrouvons en fait le discours d’origine de Kadhafi. Non, ce dictateur n’a pas changé au bout du compte dans le fond. Même s’il fait des tentatives désespérées de se remettre au gout du jour de 2010, pardon, 2011.

Bref encore  une fois, Kadhafi a fait long feu. Il est ringard maintenant. Comme beaucoup, il aurait du passer la main ! Et là de toutes façons, c’est fini pour lui, et son régime. Les murs vont s’écrouler, ils se sont peut-être déjà écroulés, mais dans son délire, il ne voit pas çà ! Tiens, pour mieux voir, il devrait enlever ses lunettes de soleil de dictateur !




PS : Vous souvenez vous aussi de cet article ?

Laisser un commentaire