«

»

Mar 25

Death Valley, la vallée de la mort

Death Valley

Death Valley

Nous sommes toujours sur notre circuit dans l’Ouest des USA. Aujourd’hui, notre objectif, c’est la Vallée de la Mort, ou Death Valley. Cette vallée porte bien son nom, sûrement car si l’on s’y perd, il n’y a plus qu’un corps brulé et desséché que les autres retrouveront. Alors, même en ces temps modernes, à mon avis des précautions s’imposent. Ne serait-ce que d’avoir un peu de réserve d’eau.

 

Death Valley - Furnace Creek

Death Valley - Furnace Creek

Donc, après avoir passé une nuit préparatoire à Beatty, nous nous dirigeons vers la légende. D’abord nous apprenons que cette vallée se trouve en dessous du niveau de la mer ! Eh oui, donc si jamais de l’eau s’y trouve, eh bien jamais elle ne pourra se retrouver à la mer. Ou plutôt, elle ne s’écoulera pas là-bas. Parce-qu’avec la chaleur infernale qui s’y trouve eh bien l’eau va s’évaporer instantanément. C’est pour çà que nous irons voir un peu ce fameux Furnace Creek, au beau milieu, s’il y en a, de ce désert.

 

Death Valley Badwater Basin

Death Valley Badwater Basin

Et tant qu’à y être, je découvre qu’il y a ce fameux bassin, dit « Bad Water Basin » qui serait le point le plus bas de Californie. Bad Water ? J’espère ne pas boire d’eau de cette vallée, car à tous les coups, elle n’est potable nulle part. D’abord, ne serait-elle pas salée, s’il y en a bien sûr ?! Et sûrement que séchée à l’intérieur, il doit y avoir beaucoup de substances, de sels nocifs. Encore une fois, il vaut mieux ne pas avoir soif, avoir prévu le coup au cas où.

 

Arrivé à Olancha, on se dit que c’était terrible mais on y a échappé… à la mort, bien entendu !
.

Agrandir le plan




PS : Vous souvenez vous aussi de cet article ?

Laisser un commentaire