«

»

Fév 09

Régime, ou Diète en Anglais

Repas poulet Espagnol

Repas poulet Espagnol

Pour maigrir, il faut faire un régime. Et du sport. et régime, en Anglais, se dit « diète ». Cela veut dire, manger largement moins. Mais comment faire ?

Il est vrai, que le surpoids est un gros problème à la fin. Et qu’il nécessite un régime entre autres. Mais voilà, comme toujours, sauf si on est toujours chez soi, à préparer soi-même sa nourriture, organiser un régime est difficile.

En effet, la progressivité est un point clé pour maigrir. Mais dans tout çà, et pratiquement, comment faire ?

Limiter de 10 % sa quantité de nourriture

Tout d’abord, il faut savoir limiter sa quantité de nourriture. Si nous ne faisons pas nous mêmes notre cuisine, eh bien il nous faut alors réduire de 10 % à chaque fois notre ration. Cela signifie, qu’il faut laisser des restes. Un peu de restes. Il faut commencer à le faire. Cela signifie, ne pas lécher son assiette, ne pas éponger avec ce qui nous reste de pain, la si bonne sauce qui reste au fonds de l’assiette. N’ayez aucune mauvaise conscience. La nourriture qui a été achetée et préparée pour vous est désormais irrécupérable. Je reconnais qu’il y a de pauvres enfants Africains qui meurent de faim. Mais désolé, vous ne pourrez pas les faire venir sur votre assiette pour terminer vos restes. Mais ce n’est pas une raison pour manger vous même les restes. Oubliez ce chantage psychologique que votre mère nourricière vous a longtemps tenu : « termines tout parce-qu’il y a des Africains qui meurent de faim ». Désolé d’être aussi cynique, mais que vous terminiez ou pas votre assiette, ces pauvres Africains mourront quand même de faim. La solution de la famine dans le monde ne se trouve pas dans l’assiette sous la responsabilité de l’enfant que vous êtes ou fûtes.

Prenez l’habitude de laisser 10 % de restes de tout ce que l’on peut vous servir partout. Que ce soit chez vous, au restaurant, à la cantine ou ailleurs. Et quand je dis de tout, je parle des entrées, plats et desserts, pousse et je ne sais plus quoi. Faites le pendant une semaine.

Progressez

La deuxième semaine, progressez à 20 %. Je vous rassure tout de suite, et de façon tout à fait ferme. Non, non ! Vous n’allez pas mourir de faim ! Et de plus, vous aurez appris à gérer, maîtriser votre quantité de nourriture ingurgitée. Croyez moi, 20 %, c’est rien. Et personne ne sera vexé que vous n’ayez pas tout terminé. Personne d’ailleurs n’y fera attention. Puis progressez à 30 %. Avec un peu de chance, votre cuisinier ou cuisinière favorite n’y verra que du feu. Et puis arrêtez vous à ce chiffre de 30 % dorénavant, et pour toujours.

Desserts au goût sucré

La deuxième étape, qui pourrait d’ailleurs être la première est de se priver de dessert. Et surtout de dessert au goût sucré. J’insiste sur le goût sucré, et non seulement le sucre. Bien entendu, il faut arrêter, sans aucune pitié tous les desserts contenant du sucre. Que ce soit du sucre raffiné, ou du sucre sous forme de fruit. Soit dit en passant, les féculents contiennent aussi des sucres. Même dits « lents », ce sont quand même des sucres.

Le problème avec les goûts sucrés, donc même par exemple avec des produits à l’aspartame, c’est que cela va donner à votre organisme, donc à vous l’envie d’en reprendre. De reprendre du goût sucré. Et c’est un double piège. Vous allez vouloir « en reprendre ». C’est à dire reprendre quelque chose. Donc reprendre un repas. Vous allez faire une « troisième mi-temps » à table. C’est l’anéantissement de tous vos efforts précédents. Je suis obligé afin de parler vrai, qu’il s’agit d’efforts, de privations volontaires. Mais, vous serez d’accord avec moi, sinon vous n’auriez pas lu jusqu’ici, que le jeu en vaut la chandelle.

Et de plus, vous reprendrez quelque chose avec un goût sucré. Par exemple un féculent, à l’aspartame ou alors carrément sucré, du sucre de chez sucre. Vous aurez perdu. Le dessert au goût sucré est un vrai piège à double détente. Moi, je pense que dès qu’on a un problème de poids, ce qui est le problème de beaucoup d’entre nous, il ne faut plus prendre de dessert.

Diète

Comme quoi, faire un régime, c’est faire une diète. « Diet » comme disent les Anglais. Toutes proportions gardées bien entendu. Mais acceptez le, acceptons le. Car c’est facile, et au moins notre cerveau conscient ne s’y opposera pas. C’est déjà une grande victoire. Et puis redonnons à notre cerveau le pouvoir. Arrêtons d’être des tubes digestifs sur pattes. Et puis diète n’est pas disette !

Quoi qu’il en soit, Bon Appétit, peu mais de bonne qualité ! 😉

 




PS : Vous souvenez vous aussi de cet article ?

(2 commentaires)

  1. sophie

    le régime ou le Diète sont importent je veut plus d’infos

  2. soupe brule graisse

    manger lentement aide à diminuer la quantité de nourriture que vous consommez

Laisser un commentaire